Bien être en cours

 

 

Bien dans sa peau et dans sa tête,

réveillez votre esprit et affinez votre silhouette

Bien être en cours

 

Bien dans sa peau et dans sa tête,

réveillez votre esprit

et affinez votre silhouette

10+1 Clés pour prendre sa vie en main [défi changement de vie dernier épisode]

10 Nov 2020 | Nourrir son esprit | 8 commentaires

Bienvenue sur le blog Bien être en Cours 🙂 Si vous êtes nouveau ici ou de retour, vous voudrez sans doute lire mon livre "Les 6 piliers d'une journée qui déchire" pour booster votre journée et avancer vers vos objectifs de vie : Cliquez ici pour le télécharger gratuitement 🙂

Prendre sa vie en main : expression très largement répandue, mais que signifie–elle exactement ?

Vous pouvez trouver cette expression très abstraite : comment saisir la vie alors qu’elle est dans l’air, dans les ressentis, dans le temps qui passe, dans la pluie qui vient interrompre le barbecue du dimanche ?

Prendre sa vie en main voudrait dire que vous pouvez la toucher, en faire le tour et décider de lui donner une autre forme ?

Car pour d’autres,  prendre sa vie en main signifie agir, prendre le contrôle, mettre de l’action là où il y a immobilisme, bouger, changer. Faire.

C’est ce que je me suis attachée à entreprendre lors de ces derniers mois : un changement. De métier, de statut, de façon de vivre, de façon d’être.

Et j’ai découvert que prendre sa vie en main ne consistait pas seulement à FAIRE différemment mais aussi à ÊTRE différente.

Et cela impliquait d’envisager la vie autrement, écouter  de façon plus attentive mes envies et mes aspirations, savourer un peu plus l’instant présent. Mais tout cela est-il compatible avec le mouvement, les objectifs, mesurables, que je me suis fixés ?

Je dévoile les 10 clés pour reprendre sa vie en main dans ce bilan, 6 mois après le lancement de mon défi « changement de vie ».

Au programme :

📌 ai-je réussi à quitter mon emploi ?

📌 où j’en suis de ma formation de coach

📌 le blog a-t-il atteint le niveau attendu ?

 

les 10+1 clés pour prendre sa vie en main

Chronique d'un changement de vie [dernier épisode]

Lorsque je me suis lancé ce défi en mai 2020, je voulais changer de vie pour le début d’année 2021.

Changer de vie commençait tout d’abord par cesser le métier que j’exerçais depuis 22 ans dans la construction pour me tourner vers l’accompagnement dans le bien-être et le développement personnel. Une nouvelle vocation professionnelle à développer, pour laquelle je n’avais que peu de compétences. Je devais donc me former.

Surtout, je voulais exercer ce nouveau métier différemment : non pas dans un cabinet à recevoir des clients mais pouvoir l’exercer de n’importe où, donc un métier mobile.

Surtout, je ne voulais plus échanger mon temps contre de l’argent, mais travailler selon un nouveau modèle économique (que j’explique Oser se lancer), qui me permettrait d’accompagner des personnes de n’importe quel pays, à mon rythme, à toute heure de la journée. Développer cette nouvelle activité grâce à un blog s’est donc inscrit dans ce défi. Pour cela, je devais aussi me former.

Enfin, prendre ma vie en main signifiait principalement pour moi être libre :

  • de choisir mes rendez-vous,
  • de travailler à l’heure que je souhaitais ou ne pas travailler,
  • d’être disponible pour les moments familiaux,
  • de prendre des vacances sans avoir à le demander.

 Cela passait par renoncer à ma sécurité d’emploi salarié (et fonctionnaire), sans mettre en péril ma sécurité financière.

Je m’étais donc fixé les grandes étapes suivantes :

    • me former au coaching, en devenant coach professionnelle certifiée, à échéance octobre 2020
    • me former au blogging et développer mon site internet pour novembre 2020
    • me libérer de ma première vie professionnelle à échéance décembre 2020.

 

Prendre sa vie en main : c’est faire des choix – Clé #1

Pour moi, prendre sa vie en main c’était tout d’abord devenir actrice de sa vie.

Pas dans le sens de jouer un rôle, mais bien dans le sens d’agir, être dans l’initiative.

L’action qui m’était indispensable pour déclencher les autres : me libérer l’esprit et le corps, sortir de mon travail prison-dorée (prison-dorée : voir l’épisode Chronique d’un changement de vie)

J’avoue.

Lors des derniers épisodes, je ne vous ais pas tenus au courant de l’évolution de mon statut professionnel.

Volontairement.

Bon, d’accord, pour ceux qui me suivent sur Facebook, vous avez tout de même eu quelques infos 😊

Je rattrape mes fautes et vous révèle où j’en suis.

Choisir c’est renoncer

Lorsque je me suis lancé ce défi, j’étais encore employée. Je devais retourner travailler à temps partiel thérapeutique en attendant de pouvoir signer une rupture conventionnelle. Or, avec la période de confinement, cette reprise a été suspendue jusqu’en … juillet.

Le problème, c’est que 4 mois s’étaient écoulés depuis ma demande de reprise. J’avais commencé à bien développer mon blog, démarré ma formation de coach et commencé à coacher des personnes. J’étais à fond investie dans mon nouveau projet et je n’avais carrément pas envie de consacrer même un mi-temps à un boulot qui ne me convenait plus.

Alors, quelques semaines avant la reprise, je me suis décidée à envoyer ma demande officielle de rupture conventionnelle à mon employeur.

Plus tôt que prévu.

Je vous assure que j’ai essayé

Hélas, pas de réponse avant la date de reprise.

J’ai dû me résoudre à reprendre le chemin du travail.

Mon cœur et ma tête hurlaient de refus le jour avant la reprise.

Le jour où j’ai pris ma voiture pour aller au boulot, je me suis concentrée à fond sur la route, en essayant de rationnaliser : « Tu sais pourquoi tu fais ça, tu y vas pour peu de temps, pour construire ton nouveau projet, alors concentre-toi sur la route ».
J’avais tellement peur qu’il m’arrive un accident, comme lorsque je me suis cassé le pied, ou lors de ma chute à vélo.

Beaucoup de pleurs, de rage, d’incompréhension, et tout un tas de questions qui tournaient en boucle dans ma tête : « Pourquoi est ce que je vis ça, pourquoi est- ce que je suis ici ? « 

La vie est comme un livre. Ne saute aucun chapitre et continues de tourner les pages. Tôt ou tard, tu comprendras pourquoi chaque chapitre était nécessaire.

J’ai essayé.

J’ai ouvert les dossiers qu’on m’a confiés, lu les notes de la direction, mais cela me semblait tellement loin, tellement absurde.

Ma place n’est pas ici.

J’ai travaillé 1.5 jours.

Je suis passée de la tristesse à la colère. La colère n’est pas toujours négative : elle m’a servi à renforcer ma détermination. Il fallait absolument que je m’évade de cet endroit!

Soutenue par ma famille, mes amis, mon médecin, ma thérapeute, ma coach, j’ai pris le taureau par les cornes : mon employeur ne répondait pas à ma demande ? J’allais le faire bouger. J’ai fait appel à une avocate. Ce n’est pas dans mes habitudes, je pensais m’en sortir seule. Mais confier cette partie de mon histoire m’a libéré l’esprit.

👉 Pour résumer, la Clé #2 pour prendre sa vie en main : écouter ses sensations
prendre sa vie en main citation

Prendre sa vie en main en changeant de méthode : la technique des bonhommes allumettes.

Si je ne vous ai pas parlé de toutes ces étapes dans les précédents épisodes, c’est parce ce que je ne m’en sentais pas capable : tellement de sentiments et d’émotions mélangés.

C’était une période où j’avais encore un pied dans mon ancienne vie professionnelle et un autre dans ma nouvelle. En pleine découverte du coaching et du travail sur soi qu’il impose, j’étais également remuée par mon propre coaching. Je devais changer d’état d’esprit (ce que j’explique dans l’article attachée aux résultats).

C’est à cette période que j’ai réalisé ma première vidéo sur You Tube : la technique des bonhommes allumettes. Cette technique, au-delà de réguler les relations avec une personne, permet aussi de couper les liens affectifs avec une situation, de s’en détacher.

Et devinez quel exemple j’ai pris pour illustrer la vidéo ? Celui de ma situation professionnelle qui me causait tant de souffrance.

C’était en juillet.

Quelques semaines après, ma rupture conventionnelle était acceptée.

👉 Finalement, la Clé #3 pour prendre sa vie en main : Changer de méthode

 

https://youtu.be/DM8QLuGLrno [/ embed]

 

Vous n’avez pas encore fait l’exercice des bonhommes allumettes, une situation vous prend la tête ? Regardez la vidéo et faites l’exercice, la technique pour se détacher d’une situation est abordée en 2e partie.

Si vous avez fait l’exercice et avez constaté des changements, donnez votre témoignage sous la vidéo YouTube, vous aiderez d’autres personnes à se lancer dans l’exercice 😊

J’éprouve aussi beaucoup de fierté d’avoir obtenu cette rupture. Issue loi sur la transformation de la fonction publique, elle me permet de montrer la voie à d’autres fonctionnaires désireux de changer de vie professionnelle. C’est possible.

ET maintenant ?

Prendre sa vie en main, c’est accepter l’inconfort

Je viens de m’inscrire en tant que demandeur d’emploi, pour bénéficier de l’allocation au retour à l’emploi le temps de créer mon activité. Je ne suis pas spécialement fière d’être au chômage, mais je considère cette étape comme provisoire. J’éprouve de la gratitude de pouvoir être soutenue dans ma création d’activité, pour ensuite ne plus dépendre des aides de l’État.

Bien sûr, mes revenus vont bien diminuer. Je réduis mes dépenses, mais compte bien utiliser mon compte formation (enfin disponible!) et mes indemnités pour investir sur moi, continuer mon travail thérapeutique, qui m’aide à prendre de la distance sur mon quotidien et à m’améliorer, continuer de me faire coacher pour devenir un meilleur moi-même.

👉 c’était la Clé #4 pour prendre sa vie en main : savoir renoncer à son confort de vie

 

⭐️ Objectif :

me libérer ma première vie professionnelle à échéance décembre 2020

(en avance 😁)

  

Prendre sa vie en main en amenant de la nouveauté

Prendre sa vie en main, c’est également prendre conscience.

Conscience de ce qui ne vous plaît plus.

Et de ce qui vous amène du plaisir.

Lorsque j’ai commencé ma formation de coach, dès les premières semaines, j’ai commencé à coacher des personnes. Je me sentais exactement là où je devais être.

Des coachings terminés : une vocation confirmée

Lors du dernier épisode, je venais juste de remettre mon mémoire de fin de formation. En avance sur la dead-line, car c’était la condition pour m’octroyer un week-end à rallonge en Corse.

C’était aussi le moment de clôturer ma mission avec les personnes que j’avais accompagnées. Moment très émouvant pour moi car je les avais chacune accompagnées pendant 10 séances, des liens se créent. C’est aussi l’occasion d’avoir un retour sur ce qu’elles ont vécu, le fameux « feedback« .

Les mots qui résonnent encore en moi : confiance, bienveillance, partage.

C’est précisément pour ces mots que j’ai voulu devenir coach.

Prendre du plaisir dans son activité professionnelle, c’est fabuleux !

👉 Je vous ai livré la Clé #5 pour prendre sa vie en main : Se reconnecter à la notion de plaisir

 

Se faire coacher et trouver sa mission : clé #6 pour prendre sa vie en main

Pendant cette formation, j’ai moi-même été coachée. Ce qui m’a permis de mieux me connaître.

Si vous vous lancez dans un coaching, vous avez une demande, parfois bien déterminée, très souvent imprécise. En ce qui  me concerne, mon objectif était de développer mon activité d’accompagnement des femmes à reprendre leur vie en main tout en équilibrant ma vie personnelle et professionnelle.

Mon coaching s’est étalé sur 4 mois.

Au fur et à mesure que je me formais, j’appliquais moi-même exercices et protocoles.

J’ai ainsi vibré au rythme d’un exercice qui  m’a amenée à identifier ma mission, qu’on l’appelle mission de vie ou contribution au monde.

Ma mission, je l’avais déjà identifiée lorsque j’ai fait l’exercice de l’ikigai : accompagner des femmes à se sentir mieux dans leur corps et dans leur tête, grâce au coaching de vie.

Aujourd’hui, il s’agit d’une mission plus large, plus grande, au-delà de ma mission de coach.

J’ai prononcé des termes très inhabituels pour moi.

J’avoue que j’en ai été déstabilisée.

Ma mission est  d’aider les femmes à reprendre le pouvoir, à exprimer leur puissance.  J’ai bien prononcé ces mots.

Je vous en reparle un peu plus loin.

Prendre sa vie en main, c’est choisir son chemin

L’étape finale de ma formation est passée : un oral qui consistait en un entretien de coaching en live, puis un sujet pioché sur une des grandes thématiques du coaching. J’ai été gâtée, je suis tombée sur un de mes sujets préférés : l’estime de soi (en fait, j’ai plein de thématiques préférées 😂)

Certification obtenue.

champagne pour célébrer

 

Sortir des sentis battus

Je suis coach certifiée, je peux intervenir auprès des particuliers, des équipes ou en entreprise. Mais les entreprises ne m’intéressent pas (dommage, ça paie bien le coaching en entreprise 😉).

Ce que je préfère, c’est travailler directement avec les personnes, sur leurs problématiques personnelles et relationnelles : le coaching de vie ou life coaching.

Une des questions qu’on ma posée juste après ma certification : « Alors, tu vas créer ta structure, ta société ? »

Non

Ce que je souhaite, c’est développer mon activité à travers mon blog, pas ouvrir un cabinet de coaching.

Oui, je vais proposer du coaching via mon site web (je vous tiendrai au courant😉)

Mais ce n’est pas ma première préoccupation. Je veux tout d’abord continuer ma formation pour vivre de mon blog, celle que j’avais laissée en suspens depuis plusieurs mois.

Car ce que je souhaite surtout, c’est développer mon activité à distance. Et ça tombe bien, car je me suis formée et entraînée en pleine période Covid, en distanciel. J’ai donc tous les outils et moyens pour le faire.

👉 En résumé, la Clé #7 pour prendre sa vie en main : Choisir son propre chemin

Suivre la voie du féminin

J’ai eu de véritables « révélations » lors de mes séances de coaching (ça y est , je me mets à parler comme une illuminée, mais en fait c’est ça, une ampoule s’est allumée!

Je me suis ainsi lancée à la découverte de ce que voulait dire pour une femme « reprendre le pouvoir et exprimer sa puissance ». Je remets donc ma casquette d’exploratrice, à la découverte de la féminité, de la femme sacrée et sauvage, celle dont je n’ai jamais entendu parler , dans mon monde si masculin de la construction.

C’est sur ce sujet que je veux accompagner les femmes : celles qui ont développé leur côté masculin, leur énergie masculine, au détriment de toutes leurs qualités féminines.
Peut-être parce qu’elles travaillent dans un milieu masculin, parce qu’elles ont un poste à responsabilité, qu’elles encadrent, dirigent, qu’elles sont entrepreneures.

Ces femmes qui se sont enfermées dans un rôle masculin et qui aujourd’hui ont la sensation d’étouffer, d’être coupées de leurs émotions, de passer à côté de leur vie et se posent des questions sur le sens de leur vie.

Celles qui ne savent pas qui elles sont au fond et qui auraient besoin de renouer avec leur identité profonde. J’ai envie d’accompagner ces femmes à se reconnecter avec leur part féminine, ces qualités qu’elles ont enfouies car il ne faisait pas bon les laisser émerger dans notre société où l’on prône les qualités masculines.

👉 Vous avez maintenant la Clé #8 pour prendre sa vie en main : Accepter de s’ouvrir à l’inconnu

⭐️ Objectif :

Devenir coach professionnelle, avec une certification en octobre 2020 ✅ 

 

Prendre mon blog en main 

Affiner le positionnement du blog

C’est cette nouvelle intonation que je veux donner à mon blog.

Une fois la formation terminée, ma première action a été de mettre à jour le blog. Comme je vous en parlais dans l’épisode précédent, je ne voulais plus traiter des sujets de nutrition et d’activités physique, mais principalement d’épanouissement personnel.

Pourquoi ?

Parce que j’ai fait la paix.

La paix avec moi, avec mon corps, je me suis acceptée et aimée telle que je suis. Et j’ai pris conscience que les principales difficultés des femmes liées à leur corps viennent toutes de la même problématique :

📌Pourquoi voulez-vous perdre du poids ? Pour vous sentir mieux dans votre corps.
Pourquoi ? Pour vous sentir belle
Pourquoi ? Pour avoir plus confiance en vous (estime de soi)
Pourquoi ?  Pour agir avec plus de discernement, faire de meilleurs choix
Pourquoi ? Pour décider de votre vie et pleinement vous réaliser  : épanouissement et accomplissement de soi

Pourquoi faîtes vous du sport ? Parce que vous êtes stressée et que c’est un moyen d’éliminer ce stress
Pourquoi souhaitez-vous être moins stressée ? Pour avoir une vie plus équilibrée
Pourquoi ? Pour être plus sereine, au quotidien, avoir des relations plus harmonieuses,
Pourquoi ? Vous épanouir dans tous les domaines

Toutes ces problématiques ramènent aux mêmes thématiques : estime de soi, accomplissement et épanouissement de soi.

C’est donc sur ces points précis que je veux accompagner les femmes. Certes, vous trouverez toujours des conseils sur la page Rééquilibrage alimentaire, mais les partages du blog se font dorénavant sur le thème de l’épanouissement personnel et accomplissement de soi.

C’est pour cela que j’ai réécrit la page accueil de Bien être en cours et qui suis-je, en concordance avec ma mission.

Le blog 6 mois après le lancement du défi : pas facile tous les jours

Est-ce que j’ai atteint mes objectifs vis à vis du blog ?

Je ne fais pas durer le suspens plus longtemps : j’en suis loin !

    • 357 visiteurs uniques contre 253 le mois dernier : +141% ✨
      Pas le niveau escompté de 3000 par mois ! Mais tout de même 2312 visiteurs depuis la création du blog
    • vous êtes dorénavant 125 à me suivre, loin des 500 attendus.

Au total 47 articles publiés, 15 podcasts, 4 vidéos

🖍 Top 3 des articles les plus appréciés du blog :

 

🖍 Mention spéciale : la page rééquilibrage alimentaire

Cette page attire une bonne partie de lecteurs. La perte de poids et la nutrition sont des thématiques très recherchées. Je conserve cette page sur le site car j’y partage une méthode de rééquilibrage alimentaire, essentiel pour se sentir bien dans son corps. Se nourrir sainement apporte des bienfaits au mental, de l’autosatisfaction et donne toute l’énergie nécessaire pour entreprendre des changements !

 

🖍 Réseau social le plus interactif

Même si Instagram commence à évoluer, et Linkedin à apporter des visites, Facebook est l’endroit où se trouvent les personnes intéressées par ce que j’apporte : globalement 1/3 de mes visiteurs provient de Facebook depuis la création du blog.

👉 En résumé, la Clé #9 pour prendre sa vie en main : s’attendre à ce que cela ne soit pas facile tous les jours
prendre sa vie en main et choisir son chemin

 

Clé #10 Déterminer son plan d’action : une étape incontournable pour prendre sa vie en main

Vous l’avez donc compris, je suis le plan que j’ai déterminé il y a quelques mois, en le réajustant, en découvrant des mondes inattendus, mais c’est le propre de l’exploratrice !

Continuer ma formation au blogging

J’ai bien attaqué le module 4 , avec des actions invisibles pour mes lecteurs :

  • des split-test sur les formulaires de distribution de mon mon ebook gratuit  (je verrai d’ici 1 mois lequel fonctionne le mieux)
  • des tests sur les titres de mes newsletter
  • la segmentation : des newsletters différentes envoyées à ceux qui ouvrent mes emails et à ceux qui ne les ouvrent pas,

 

Lancement d’une offre de coaching

Je compte proposer des accompagnements individuels, mais en nombre limité, et à un public restreint. Je vous en reparle bientôt.

J’ai également très envie de lancer des ateliers collectifs, en petits groupes, que je vais tout d’abord proposer à mes lecteurs et sur Facebook (n’oubliez pas de vous abonner). Là aussi les offres seront limitées.

 

A l’attaque de Pinterest

Je vais m’intéresser à ce réseau social qui me fait de l’oeil depuis quelque temps, donc formation en vue…

Un calendrier de l’Avent sur le blog

J’ai une belle idée pour le mois de décembre, il me reste un peu de temps pour la préparer. Juste un conseil : abonnez-vous à ma chaîne Youtube  🤫

Bien sûr tout cela en continuant de vous apporter à travers articles, podcasts et vidéos !

⭐️ Objectif :

Développer mon blog et site internet pour novembre 2020 ✅

  • Nombre de visiteurs par mois : 3000 ❌
  • Inscrits à ma newsletter : 500 ❌
posture sophrologie et yoga

Ma clé ultime : prendre sa vie en main, c’est prendre soin de soi

Je suis heureuse de m’être détachée des résultats. Car mettre en place des habitude, des actions, continuer d’avancer malgré les « petits » résultats peut être décourageant. Petits, mais en constante augmentation.

J’ai conscience que je m’aventure dans des domaines où je pars quasiment de zéro. Que je ne vais pas construire cette deuxième vie professionnelle en quelques mois.

Alors je reste concentrée sur la vie que je veux, je m’ouvre à de nouvelles sphères. Je me laisse guider par mon intuition et je laisse de la place à l’imprévu.

Et des effets que je n’attendais pas se manifestent :

    • Je n’ai plus besoin d’aller chez l’ostéo (en 1 an, j’y étais allée 5 fois)
    • Je ne fais plus de chute depuis 4 mois, alors que j’ai repris les sorties VTT et running (mon pied s’est très bien remis de sa fracture 😁)
    • Je ne fais plus de pratique physique intensive mais j’ai laissé place aux Pilates. J’ai redécouvert cette pratique avec une prof en or, je vous en reparle à l’occasion. C’est exactement ce dont j’avais envie et besoin : prendre soin de mon corps de manière plus douce
    • Je (re)découvre des sensations dans mon corps en faisant connaissance avec mon cycle féminin. Je suis plus à l’écoute des périodes où je suis créative, pleine d’énergie, où j’ai 30 idées à la seconde, et les moments où j’ai envie de m’allonger sur le tapis, de me cocooner, de réfléchir plutôt que d’agir.

 

Toutes les clés pour prendre votre vie en main

Prendre sa vie en main c’est donc aussi une sensation, quelque chose d’invisible : cela se ressent.

Mais pour entendre ses ressentis, encore faut-il s’y autoriser : se donner le droit de s’écouter. Ecouter sa fatigue, ses émotions, ses états d’âme, ses coups de blues, ses envies de ne rien faire, ce je-ne-sais-quoi qui vous dit « n’y vas pas » ou au contraire « lance-toi« .

Vous aussi vous aimeriez reprendre en main votre vie, redevenir maître de votre destin mais ne savez pas par où commencer ?

Allez-y pas à pas, pas la peine de tout révolutionner d’un seul coup.

Saisissez-vous des clés qui vous aideront à prendre votre vie en main :

#1 vous devrez faire des choix

# 2 Ecoutez-vous

#3 Changez de méthodes

#4 Sachez renoncer à votre confort de vie

#5 Cessez ce qui ne vous plait plus et reconnectez-vous au plaisir

#6 Partez à la recherche de votre mission

#7 Choisissez votre chemin (du moins le début du chemin)

#8 Acceptez l’inconnu et ouvrez-vous

#9 Ayez conscience que ce ne sera pas facile tous les jours

#10 Déterminez votre plan d’action

Ma clé ultime : prenez soin de vous 😘

 

C’était le dernier épisode de mon défi changement de vie.
Dites-moi en commentaire ce que ce défi vous a inspiré ?

Un jour, tu te réveilleras et tu n’auras plus le temps de faire ce que tu voulais faire.
Fais le donc maintenant »

Paulo Coelho

Partager sur les réseaux sociaux
  •  
  •  
  •  
  •  

8 Commentaires

  1. Bénedicte

    Très claire synthèse avec ces différents points et j’apprécie toujours ton authenticité.
    Être vraiment soi-même, se regarder comme on est, observer comment on évolue, se remettre en question, avancer vers ses buts! Bravo Caroline!

    Réponse
    • Caroline Drouart

      merci Bénédicte pour ton retour, à bientôt ☺😊

      Réponse
  2. Magali

    Merci Caroline pour ce bel article.

    Le point n°4 est à mes yeux essentiel. Savoir accepter l’inconfort. L’être humain est un animal routinier et même son mode de vie actuel ne lui convient pas, il le connait et ça le rassure. S’entraîner à sortir régulièrement de cette zone de confort permet de voir que la plupart du temps les choses se passent bien même si on les fait différemment.

    Réponse
    • Caroline Drouart

      merci pour ton retour Magali, sortir régulièrement de sa zone de confort, je le fais souvent, du coup elle s’agrandit. je me rends compte qu’il faut aussi des moments de calme, rassurants, car sans cesse sortir de sa zone de confort, c’est fatigant aussi 😂

      Réponse
  3. Manu

    Super Podcast Caroline!! assez personnel mais empathique aussi.

    Je garde en tête les conseils: changez de méthode et prendre conscience que ce ne sera pas
    facile.

    Félicitation pour toutes les actions entreprises pour créer la vie de tes rêves.

    Tout ça demande un grand courage, même si j’entreprends des actions pour améliorer ma vie
    je suis loins d’en avoir fait autant!!

    (moi aussi je n’ai pas réussi à atteindre mes objectifs blogging!)

    Réponse
    • Caroline Drouart

      Merci Manu pour ton retour.
      A chacun ses modes de fonctionnement, le courage c’est surtout pour moi d’oser être qui je suis vraiment.

      Réponse
  4. Carole

    Houhahou on sent l’action Caroline !
    Quel cran !
    Bravo pour tout ce que tu as accompli et le recul que tu prends pour l’analyser.
    Vivement la suite !!!
    Bises
    Carole

    Réponse
    • Caroline Drouart

      merci Carole, pour la suite, pense à t’abonner 😉

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Commentaires

  1. Bénedicte

    Très claire synthèse avec ces différents points et j’apprécie toujours ton authenticité.
    Être vraiment soi-même, se regarder comme on est, observer comment on évolue, se remettre en question, avancer vers ses buts! Bravo Caroline!

    Réponse
    • Caroline Drouart

      merci Bénédicte pour ton retour, à bientôt ☺😊

      Réponse
  2. Magali

    Merci Caroline pour ce bel article.

    Le point n°4 est à mes yeux essentiel. Savoir accepter l’inconfort. L’être humain est un animal routinier et même son mode de vie actuel ne lui convient pas, il le connait et ça le rassure. S’entraîner à sortir régulièrement de cette zone de confort permet de voir que la plupart du temps les choses se passent bien même si on les fait différemment.

    Réponse
    • Caroline Drouart

      merci pour ton retour Magali, sortir régulièrement de sa zone de confort, je le fais souvent, du coup elle s’agrandit. je me rends compte qu’il faut aussi des moments de calme, rassurants, car sans cesse sortir de sa zone de confort, c’est fatigant aussi 😂

      Réponse
  3. Manu

    Super Podcast Caroline!! assez personnel mais empathique aussi.

    Je garde en tête les conseils: changez de méthode et prendre conscience que ce ne sera pas
    facile.

    Félicitation pour toutes les actions entreprises pour créer la vie de tes rêves.

    Tout ça demande un grand courage, même si j’entreprends des actions pour améliorer ma vie
    je suis loins d’en avoir fait autant!!

    (moi aussi je n’ai pas réussi à atteindre mes objectifs blogging!)

    Réponse
    • Caroline Drouart

      Merci Manu pour ton retour.
      A chacun ses modes de fonctionnement, le courage c’est surtout pour moi d’oser être qui je suis vraiment.

      Réponse
  4. Carole

    Houhahou on sent l’action Caroline !
    Quel cran !
    Bravo pour tout ce que tu as accompli et le recul que tu prends pour l’analyser.
    Vivement la suite !!!
    Bises
    Carole

    Réponse
    • Caroline Drouart

      merci Carole, pour la suite, pense à t’abonner 😉

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue


Je suis Caroline Drouart, j’accompagne les femmes actives à se sentir mieux dans leur corps et dans leur tête, à déposer leur bouclier et à se reconnecter avec leur nature profonde grâce à mes conseils, exercices de coaching et accompagnement individuel.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Qui suis-je


Suivez-moi sur les réseaux sociaux

%d blogueurs aiment cette page :