Bien être en cours

 

Se reconnecter à son identité profonde et se révéler

La bonne résolution du nouvel an : arrêtez d’y croire !

par | Nourrir son esprit | 5 commentaires

Bienvenue sur le blog Bien être en Cours 🙂 Si vous êtes nouveau ici ou de retour, vous voudrez sans doute lire mon livre "Les 6 piliers d'une journée qui déchire" pour booster votre journée et avancer vers vos objectifs de vie : Cliquez ici pour le télécharger gratuitement 🙂

Ah ça, j’en ai pris des bonnes résolutions ! Et même plusieurs fois par an. Après tout, il n’y a pas de bon moment pour les résolutions.

Je les aurais complètement oubliées si je ne les avais pas écrites (je suis organisée 😉 ).

J’en ai fait subir des contraintes à mon corps : des activités physiques intenses, de nouvelles solutions pour maigrir, des rendez-vous qui s’entassent dans l’agenda…

Les résolutions, je n’en veux plus.

Et vous, vous n’en avez pas marre chaque année de prendre de nouvelles résolutions (souvent les mêmes) et de ne pas les tenir ?

Et pourtant, chaque année vous vous dites « cette fois, je m’y tiens ».

Allez, je vais vous faire une grande révélation : la meilleure résolution que vous pouvez prendre en 2021, c’est d’arrêter les résolutions !

Et passer à autre chose.

Je vous explique.

Que se passe-t-il quand vous n’arrivez pas à tenir vos résolutions ?

Que vous arrêtez le programme que vous vous étiez fixé, que vous faites des exceptions de plus en plus souvent ?

Vous culpabilisez.

Vous avez une mauvaise opinion de vous-même et vous vous lancez des mots souvent très durs (que vous n’oseriez pas dire à d’autres personnes).

Un fort sentiment d’auto-dépréciation s’installe alors, et vous finissez le mois de janvier plus mal dans votre peau qu’avant de prendre cette bonne résolution.

S’il y a un principe que j’ai très facilement retenu de ma formation de coach, c’est bien celui-ci : « plus de la même chose produit  toujours le même résultat ».

Si chaque année vous prenez toujours la même résolution et vous y prenez toujours de la même manière, pourquoi le résultat serait-il différent cette année ?

Lorsque je coache des clientes, parcourir les solutions déjà explorées, déjà utilisées, fait partie des entretiens de coaching. Et il s’agit, pendant la durée de l’entretien, d’en trouver de nouvelles, pour avancer vers leur objectif.

 

La bonne résolution dure 3 semaines

 

Qu’est-ce qu’une bonne résolution ?

 Un des sens du mot résolution dans le dictionnaire est « Opération par laquelle l’esprit résout (une difficulté, un problème) ».

Pour moi, cela correspond plus à une prise de décision, à la mise en place d’une action face à un problème. Or, si cette action n’est pas correctement définie, en adéquation avec qui vous êtes, avec ce que vous aimez, ce qui vous fait vibrer, vous anime, il y a de grandes chances que vous la laissiez rapidement tomber.

Il suffit de quelques semaines pour que la bonne résolution du nouvel an soit jetée aux oubliettes  : 63% des bonnes résolutions ne passent pas la date du 21 janvier.

 

L’activité physique : la bonne résolution n°1 des français en 2021

 Je prends l’exemple de l’activité physique, qui  est plébiscitée par plus de 35% des français chaque année selon une enquête IPSOS.

Si vous souhaitez reprendre une activité physique car vous vous empâtez, ou pour la coupler à un régime ou parce que c’est bon pour la santé (tout le monde le dit, ça doit être vrai 😁), vous allez l’écrire dans votre liste des bonnes résolutions 2021 :

    • « faire plus de sport »

 Bon, si vous savez déjà lu cet article, vous aurez peut-être une résolution qui ressemblera un peu plus à ça :

    • « je vais faire du sport 3 jours par semaine, le lundi, le mercredi et le vendredi, en allant tous ces midis à la salle de sport. »

🗓️ Semaine 1, vous êtes remontée à bloc :  déjeuners  préparés à l’avance, vous vous organisez avec une collègue/copine qui sera votre partenaire de motivation. La semaine se passe bien, vous suivez à la lettre votre résolution du nouvel an

🗓️ Semaine 2, vous commencez à négliger la préparation anticipée des repas, et devez improviser en sortant de la salle de sport (très mauvais d’improviser son repas quand on meurt de faim)

🗓️ Semaine 3, vous avez pris des rendez-vous un peu trop rapprochés et n’avez pas le temps d’aller à la salle de sport sur le temps du midi, vous sautez 1 ou 2 séances

🗓️ Semaine 4, il pleut, il fait froid, il faut prendre la douche après, et puis vous sortez du coiffeur, et puis vos collègues ont prévu un repas de début d’année….

C’est mort.

Toutes les excuses sont bonnes pour ne plus y aller. La résolution est enterrée…

Pourquoi ? Parce qu’elle n’est pas tenable.

calendrier année 2020

Vous vous demandez, mais Caroline, que se passe-t-il ?

Toi, d’habitude si positive, si optimiste ?

Pourquoi sembles-tu si négative ?

 

Je suis simplement réaliste.

Je me suis fixé de nombreuses contraintes physiques, avec des séances de HIIT (haute intensité sur de petits intervalles) 3 à 4 fois par semaine (voir l’article sur le sport pendant le confinement),  que je couplais avec mes sorties running. Au bout de 2 semaines, j’étais très fatiguée, les courbatures s’étaient estompées mais le mal de dos s’était installé. Mon corps souffrait.

Au bout de quelques semaines,  je laissais tomber : trop difficiles à tenir, trop contraignantes, trop nombreuses, trop « pas moi ». J’en demandais trop à mon corps.

J’ai quand même réessayé 4 fois ces séances de HIIT soutenues avant de comprendre que cela ne me convenait pas.

L’idée était bonne, mais le moyen d’y arriver n’était pas en adéquation avec…moi.

 

Ancrer sa résolution dans un objectif vital

 

Le problème : votre bonne résolution est superficielle.

Les résolutions que vous listez correspondent souvent à la réponse à un problème que vous ne voyez qu’en surface. Mais comme le dit Einstein (encore lui) « on ne résout pas un problème là où il se situe ». Il est nécessaire de remonter à l’origine.

Prendre un somnifère quand on n’arrive pas à dormir, des anxiolytiques quand on est angoissée et des Guronsan quand on est fatiguée revient à mettre un pansement alors qu’il s’agit parfois d’une hémorragie.

Et si vous vous attaquiez à la cause un peu plus profonde ?

Si vous adoptiez des méthodes plus douces, certes plus longues aussi mais plus respectueuses de votre corps et de votre santé et qui vont agir en profondeur ?

Cet article participe à l’évènement interblogueur sur le thème « Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez meilleur. qui propose des articles sur le développement personnel, dont celui-ci  Comment passer de l’introversion à l’extraversion car ile me parle bien !

Une bonne résolution correspond à un besoin profond

Parlons d’une autre résolution du top 3 des Français, d’autant plus d’actualité après la période des fêtes : la perte de poids.

Pendant longtemps, j’ai accompagné des hommes et des femmes dans leur souhait de perdre du poids en les aidant à effectuer un rééquilibrage alimentaire. Leur réapprendre à mieux manger, à équilibrer les différents nutriments, leur qualité, leur variété.

Contrairement à des méthodes de régimes spectaculaires, ce rééquilibrage amenait une perte de poids et de volume en douceur, tout en habituant son corps à manger plus sainement. Le but était de conserver ces nouvelles habitudes alimentaires sur le long terme.

Mais le plus difficile pour installer de nouvelles habitudes saines est de renoncer aux anciennes.

Comme j’en parlais dans ce post sur les kilos émotionnels, le recours à la nourriture est souvent un refuge, lié à nos émotions.

Aujourd’hui, je n’accompagne plus les personnes dans leur rééquilibrage alimentaire, mais dans l’exploration de leur identité profonde, à identifier les croyances et les émotions qui les empêchent de se nourrir sainement ou les font éprouver encore et encore les mêmes pulsions alimentaires.

dessin bilan de l'année

Trackez vos mauvaises habitudes

Alors, se dire le 1er janvier « j’arrête le chocolat » alors qu’on s’en est goinfré pendant 2 semaines, qu’il en reste encore quelques -uns dans leur boîte, que vous aimez ça, ne sera pas une solution tenable.

Par contre, vous pouvez influer sur la mauvaise habitude d’en manger souvent et/ou beaucoup : elle est liée à un moment de votre vie, de votre journée. Avez-vous identifié ce moment ?

J’ai clairement identifié ce moment où je craque sur la tablette de chocolat : lorsque je m’installe devant la télé, avec un bon film ou une bonne série.

Comment faire ?

  • Recherchez à quoi correspond ce moment : un moment de réconfort ? de détente ? Comment pourriez-vous vous détendre autrement que par le chocolat ?
  • Que reproduisez-vous à ce moment-là ?
  • Remplacez ce moment-télé : lire un livre, écrire un journal, ou aller vous coucher !
  • ou remplacez le chocolat par du chocolat très noir et très amer (du coup j’en mange très peu )

 

 

Passer de la bonne résolution à la fixation d’objectifs personnels

La bonne résolution idéale doit découler de vos objectifs de vie.

Qu’attendez-vous de cette année ?

Que désirez- vous faire / être /avoir ?

Si vous ne l’avez pas encore fait,  vous pouvez réaliser votre bilan de l’année dernière et vous projeter sur 2021.

Vous fixer des objectifs annuels personnels, comme vous le faites professionnellement, a du bon. Cela va vous permettre de déterminer votre « plan d’action » pour l’année à venir

Vous ne savez pas sur quels domaines vous fixer des objectifs personnels ?

👉 Je vous propose l’exercice de la roue de la vie, que vous pouvez retrouver sur l’article Marre de tout : comment transformer votre vie ou en vidéo sur youtube :

Votre objectif doit être écrit de façon SMARTE. Je ne parle pas d’élégance mais de la méthode SMART que vous connaissez certainement, à laquelle je rajoute le E :

    • S pour spécifique
    • M pour mesurable
    • A pour atteignable /acceptable /attirant/ambitieux
    • R pour réaliste
    • T pour temporel
    • E pour écologique : les actions qui découleront de votre objectif doivent être tenables, vivables, pour vous et votre entourage !

Je vous parle plus précisément de la méthode pour formuler des objectifs SMART E , avec exemples, plans d’actions et planification des actions.

Votre meilleure résolution pour la nouvelle année : arrêter les résolutions

Commencer la nouvelle année par prendre de bonnes résolutions est courant, mais vous vous êtes bien aperçue que vous ne les teniez pas.

Chaque année, vous reprenez les mêmes, ou parfois de nouvelles, en vous disant que vous ne laisserez pas tomber comme les années précédentes.

En fait, c’est peut-être l‘essence-même des résolutions : une durée de vie limitée.

Si vos intentions sont réelles, le moyen que vous employez pour y arriver n’est pas le bon.

Alors, au lieu de prendre des résolutions intenables, si vous commenciez par :

poser vos intentions, reliées à votre objectif de vie
identifier vos croyances limitantes et mauvaises habitudes
nommer vos désirs et attentes et les transformer en plan d’action

 

 
Prête à laisser tomber les résolutions et à poser vos intentions ?
La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent.

– citation attribuée à Albert Einstein –

citation-einstein-resolution-du-nouvel-an
Partager sur les réseaux sociaux
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  

5 Commentaires

  1. David J

    Les bonnes résolutions c’est vraiment pour ceux qui n’arrivent pas à se motiver autrement mais les objectifs en général c’est 365 jours sur 365 jours pour ma part!

    Merci pour tous ces conseils en tout cas 😉

    Réponse
    • Caroline Drouart

      exactement 😊

      Réponse
  2. pierre christophe callac

    Bonjour,
    Je pense ne jamais avoir pris une résolution, je me contente de faire. La seule chose que j’ai remarqué si j’ai une idée trop ambitieuse, je risque d’éprouver des difficultés à la tenir car j’aurais trop de travail à effectuer dans une cadence infernale et je finis par abandonner. Tout va dépendra de la charge mentale que la charge mental que peut m’imposer un projet trop complexe.
    Merci et à bientôt

    Réponse
    • Caroline Drouart

      je pense que c’est une question de vocabulaire, résolution, décision, action…

      Réponse
  3. yseult

    Bah, moi j’aime bien les résolutions qui permettent d’atteindre des objectifs😉 mais tu as raison, se dire tous les ans qu’on va faire cette année des trucs de dingue, pour finalement laisser tomber au bout de 3 semaines, ça ne sert qu’à se mortifier… 😁

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue


Je suis Caroline Drouart, j’accompagne les femmes actives à se sentir mieux dans leur corps et dans leur tête, à déposer leur bouclier et à se reconnecter avec leur nature profonde grâce à mes conseils, exercices de coaching et accompagnement individuel.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Qui suis-je

Suivez-moi sur les réseaux sociaux