Bien être en cours

 

 

Bien dans sa peau et dans sa tête,

réveillez votre esprit et affinez votre silhouette

Bien être en cours

 

Bien dans sa peau et dans sa tête,

réveillez votre esprit

et affinez votre silhouette

Quelle technique pour gérer son stress [bilan mi-parcours Défi anti-stress]

12 Août 2020 | Prendre soin de soi | 4 commentaires

Bienvenue sur le blog Bien être en Cours 🙂 Si vous êtes nouveau ici ou de retour, vous voudrez sans doute lire mon livre "Les 6 piliers d'une journée qui déchire" pour booster votre journée et avancer vers vos objectifs de vie : Cliquez ici pour le télécharger gratuitement 🙂

 

Il y a à peu près 5 mois, je me lançais dans un défi anti-stress : l’exploration de 15 techniques inattendues pour apprendre à gérer son stress. Des techniques et pratiques à découvrir pour moi et à partager avec vous.

Aujourd’hui, je fais un bilan à mi-parcours, déjà 7 techniques testées  :

  • le yoga du rire
  • la cohérence cardiaque
  • l’acupuncture
  • la méditation
  • le yin yoga
  • le Amma assis
  • les sons sacrés tibétains

 

Et je profite de mon passage dans de magnifiques paysages pour vous partager ce bilan en vidéo, au programme :

Partager sur les réseaux sociaux
  •  
  •  
  •  
  •  

4 Commentaires

  1. Nicolas

    Merci pour ces techniques. Personnellement je prends cependant le stress, mon stress de manière positive depuis que je sais que c’est une fonction liée à la survie de l’espèce… signalant un danger et recentrant les forces. Bon après, j’avoue que personnellement je pratique de temps en temps la méditation et la respiration lente qui me font un bien fou. En tous cas merci pour tes recommandations ! 😊 Je vais essayer la cohérence cardiaque (le yoga du rire je le sens pas 😊😊)

    Réponse
  2. Rodney

    Voila mon avis,

    Notre vie de citadines nous a fait oublier une chose fondamentale : vous être la nature autant qu’elle est vous. Si cela était une évidence pour nos ancêtres, nous avons perdu de vue cette sagesse;

    II s’agit de sentir à chaque respiration l’échange entre le dedans et le dehors, de prendre conscience qu’animaux, végétaux ou humains, nous respirons taus le meme air et que chacun: participe chaque minute a cet échange.

    Pour moi ça fait partir le stress..

    Réponse
  3. Rodney

    Voila mon avis,

    Notre rythme interne varie aussi en écho avec le rythme annuel des saisons, car notre degré d’énergie n’est pas le meme en été, OÙ nous sommes boostées par le soleil et la chaleur, qu’en hiver, ou le besoin de se reposer est plus important.

    Finalement, porter attention à son propre rythme, c’est observer les moments où l’on a besoin de ralentir, de se poser pour se ressourcer. S’octroyer du temps pour nourrir son terreau intérieur, c’est-à-dire nourrir en profondeur son niveau de stress de ce qui lui fait du bien:

    Lecture, massages, voyages, activité physique, balades dans la nature, etc. Ecouter son rythme, c’est être pleinement dans son corps et savoir en décrypter les messages.

    Réponse
    • caroline

      Merci Rodney pour ces sages paroles. Et savoir être à l’écoute de son corps, de son rythme, est accessible, pas du jour au lendemain, mais cela s’apprend en effet 😊

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires

  1. Nicolas

    Merci pour ces techniques. Personnellement je prends cependant le stress, mon stress de manière positive depuis que je sais que c’est une fonction liée à la survie de l’espèce… signalant un danger et recentrant les forces. Bon après, j’avoue que personnellement je pratique de temps en temps la méditation et la respiration lente qui me font un bien fou. En tous cas merci pour tes recommandations ! 😊 Je vais essayer la cohérence cardiaque (le yoga du rire je le sens pas 😊😊)

    Réponse
  2. Rodney

    Voila mon avis,

    Notre vie de citadines nous a fait oublier une chose fondamentale : vous être la nature autant qu’elle est vous. Si cela était une évidence pour nos ancêtres, nous avons perdu de vue cette sagesse;

    II s’agit de sentir à chaque respiration l’échange entre le dedans et le dehors, de prendre conscience qu’animaux, végétaux ou humains, nous respirons taus le meme air et que chacun: participe chaque minute a cet échange.

    Pour moi ça fait partir le stress..

    Réponse
  3. Rodney

    Voila mon avis,

    Notre rythme interne varie aussi en écho avec le rythme annuel des saisons, car notre degré d’énergie n’est pas le meme en été, OÙ nous sommes boostées par le soleil et la chaleur, qu’en hiver, ou le besoin de se reposer est plus important.

    Finalement, porter attention à son propre rythme, c’est observer les moments où l’on a besoin de ralentir, de se poser pour se ressourcer. S’octroyer du temps pour nourrir son terreau intérieur, c’est-à-dire nourrir en profondeur son niveau de stress de ce qui lui fait du bien:

    Lecture, massages, voyages, activité physique, balades dans la nature, etc. Ecouter son rythme, c’est être pleinement dans son corps et savoir en décrypter les messages.

    Réponse
    • caroline

      Merci Rodney pour ces sages paroles. Et savoir être à l’écoute de son corps, de son rythme, est accessible, pas du jour au lendemain, mais cela s’apprend en effet 😊

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Suivez-moi sur les réseaux sociaux

%d blogueurs aiment cette page :